Fac Simulé, 2014

Papier mâché, peinture acrylique, dimensions variables.

Partant du postulat que les oeuvres sont d’abord expérimentées par leur reproduction photographique, l’enjeu du travail a été de leur inventer une nouvelle substance, d’incarner ces images en leur créant une matérialité subjective. Les oeuvres ont été reproduites en bas-relief (et en papier mâché), calquées sur leurs documentations photographiques originelles.

Crédit photographique : Aurélien Martin