After Ecstasy, 2018

Série de 5 sculptures tirées en aluminium, radiateur(s).

Versions molles, dégénérées, de la Spirit of Ecstasy, sculpture réalisée en 1911 par Charles Sykes ornant les Rolls-Royce. À l’origine, la statuette avait la fonction de bouchon de radiateur. Sur les premiers modèles de voiture, la forme des calandres pouvait évoquer un temple grec, et Sykes s’inspira de la Victoire de Samothrace pour imaginer sa sculpture. Dans After Ecstasy, les sculptures deviennent abstraites, biomorphiques, genderfluid. Les socles rappellent un état antérieur de l’artefact originel et jouent avec un élément architectural domestique souvent présent dans les espaces d’exposition.

Crédits photographiques: Etienne Chosson, Paul Nicoué & Anastasia Mityukova.

Merci à Anastasia Mityukova, Aurélie Jacquet, Barbara Rickenmann, Cedric Fauq, Christian Gonzenbach, David Chojnacki, Damián Navarro, Elodie Wismer, Etienne Chosson, Juliet Lakhdari, Johana Blanc,  Marine Kaiser, Paul Lannes & Tayeb Kendouci.